Pourquoi utiliser une serre de jardin ?

1930
Partager :

La culture sous serre offre des perspectives très intéressantes au jardinier comme déguster des tomates au mois de juin, voir s’épanouir des fleurs bien avant la saison. La serre est un abri destiné à la culture et à la protection des plants. Avec le micro-climat sous la serre, le cycle végétatif est influencé à pousser dans de meilleures conditions. La serre de jardin est pratique et donc très efficace.

Un environnement propice à un bon développement

À l’intérieur de la serre, la température sera toujours plus élevée qu’à l’extérieur. La serre chauffée permet d’avoir une température stabilisée entre 19 et 20°C. Elle permet de produire des légumes et des fleurs toute l’année, de cultiver également des espèces exotiques. Elle va satisfaire le jardinier bio, car les produits chimiques ne seront pas utilisés pour la protection des plants. Avec une serre, on démarre les semis plus tôt dans la saison à l’abri des dernières gelées. La serre permet aux plants de tomates de se développer en attendant de leur trouver un emplacement définitif dans le jardin.

A lire aussi : Pourquoi confier ses travaux à des professionnels ?

Qu’est-ce qu’une serre de jardin ?

Ce tunnel maraîcher n’est pas réservé aux professionnels. Les particuliers peuvent tout à fait utiliser une serre dans leur potager. On peut dans une serre cultiver un grand nombre de fruits, de légumes, de plantes aromatiques, de fleurs. Le principal avantage, les plants seront protégés des intempéries. Elle vous aidera aussi à faire des économies de produits chimiques et d’achat de fruits et légumes, car votre récolte sera plus abondante. Le coût d’une serre varie selon ses dimensions, sa qualité, des options choisies de 100 à plus de 10.000 euros. La serre est utile au jardinier. Lorsqu’il fait chaud, pensez à ouvrir la serre afin d’assurer une bonne ventilation et une régulation de la température. Vos fruits et légumes auront toutes les chances de pousser de manière optimale dans une serre.

Les différents types de serres de jardin et leur utilisation

La première est la serre froide, elle sert avant tout à abriter les plantations sensibles aux basses températures ou encore celles qui nécessitent une période d’hibernation. Cette dernière peut être en polycarbonate ou bien en verre trempé.

A lire en complément : Hydroponie : les bienfaits de la culture des plantes en eau

La seconde est la serre chaude, nécessaire au développement des plantations dans un environnement stable et chaud : il s’agit souvent d’une pièce close où la température homogène est maintenue par un chauffage (gaz, bois…)

Vient le modèle tunnel économique : ces structures légères sont très populaires chez les maraîchers car elles offrent une protection contre les intempéries et notamment le vent ; c’est aussi l’un des modèles que l’on retrouve le plus fréquemment dans les jardins particuliers. Très facile à monter grâce à leur structure tubulaire démontable, elles permettent aussi de protéger vos cultures du froid mais aussi des rayons nocifs du soleil.

Avec un budget plus conséquent, on peut opter pour une véranda-jardin : construite avec des matériaux isolants et résistants comme l’aluminium, cette construction transformera votre extérieur en véritable espace habitable avec vue sur votre terrain fleuri !

Pour ceux qui hésitent entre une serre froide ou chaude, il y a la solution intermédiaire appelée ‘serre tiède’ ou encore ‘serre tempérée’. Équipées d’un système de ventilation électrique programmable ainsi qu’une protection thermique, elle peut ainsi être utilisée toute l’année.

En fonction de vos besoins et de votre budget, vous trouverez donc forcément une serre qui conviendra à vos attentes. N’hésitez pas à demander conseil auprès des professionnels pour faire le choix le plus adéquat selon vos plantations et les conditions climatiques de votre région.

Les avantages économiques et écologiques de l’utilisation d’une serre de jardin

Les avantages économiques et écologiques de l’utilisation d’une serre de jardin

La culture en serre présente plusieurs avantages économiques. Effectivement, la production de légumes, de fruits ou de plantes diversifiées est multipliée par deux grâce à une durée de croissance des cultures bien plus longue dans un environnement protégé. Cela permet donc aux jardiniers amateurs comme professionnels d’optimiser leur rendement en termes de quantité mais aussi de qualité.

Les coûts sont réduits car l’utilisation des engrais ainsi que des pesticides est moins importante voire même inutile pour certains types de plantations (à condition que vous ayez opté pour une variété non traitée). Par conséquent, cela limite votre impact sur l’environnement et préserve ainsi votre santé tout en limitant vos dépenses !

La serre permet aussi une utilisation optimale des espaces dont on dispose : elle occupe peu d’espace au sol mais peut accueillir différents niveaux superposés ou encore être équipée d’étagères suspendues.

C’est aussi un véritable atout écologique puisqu’elle favorise le recyclage des déchets verts issus du potager qui peuvent être utilisés comme compost naturel ; cette technique respecte alors la nature et contribue au développement durable.

Les conditions climatiques étant contrôlables dans cet espace clos, il y a moins besoin d’utiliser systématiquement du chauffage ou encore de l’arrosage excessif : cela conduit donc à une diminution importante sur les factures énergétiques ! Les variations climatiques brusques n’ont aussi plus d’influence sur vos plantations, qui peuvent ainsi évoluer en toute sérénité.

L’utilisation d’une serre de jardin est une bonne alternative écologique et économique pour les amateurs comme les professionnels du jardinage. Les bénéfices sont nombreux : optimisation des espaces disponibles, réduction des coûts liés à l’achat des engrais ou encore aux factures énergétiques… sans parler de la qualité supérieure de vos cultures !

Partager :