Comment mettre en place un ruisseau artificiel dans votre jardin ?

261
Partager :

Vous avez visionné une émission de jardinage dans laquelle vous avez aperçu un joli ruisseau qui vous a tapé dans l’œil et vous vous demandez si vous pouvez, vous aussi, mettre en place un ruisseau dans votre jardin ? Vous pouvez concevoir un ruisseau artificiel, vous n’avez qu’à suivre quelques étapes.

Tirez avantage de votre jardin

Afin de concevoir un ruisseau artificiel, il est nécessaire d’exploiter une pente naturelle, même si celle-ci est imperceptible. Dans le cas d’un jardin plat, il vaudrait mieux ne pas considérer l’opération car les travaux pour le terrassement afin de restructurer entièrement votre jardin alourdissent votre budget, de plus, les travaux ne seront dotés d’aucun sens écologique. Il est recommandé de faire appel aux services d’un paysagiste dans le 89 pour la réalisation de votre ruisseau.

A voir aussi : Ces travaux pour votre jardin

L’eau coule en cercle fermé

Un ruisseau artificiel se meut en cercle fermé. Ainsi, il est conseillé d’excaver deux petits bassins dont l’un supérieur et l’autre inférieur. Votre ruisseau circulera entre ces deux bassins. Le petit affluent naîtra dans le bassin supérieur et finira sa course dans le bassin inférieur. L’eau du bas sera reconduite vers le haut grâce à une pompe immergée.

A lire en complément : 3 services proposés par un paysagiste pour votre extérieur

La longueur du ruisseau

Cela résulte, en réalité, du budget attribué à la réalisation de votre ruisseau artificiel. Concrètement, si votre ruisseau artificiel peut parvenir jusqu’à plusieurs dizaines de mètres, les risques de fuite ou d’évaporation, qui sont appelés pertes d’eau, sont conséquents. Cela implique alors, une surveillance régulière de la hauteur de l’eau et nécessite un rajout dès lors que le manque se fait remarquer.

Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de poser une bâche PVC sur le fond de votre ruisseau afin d’esquiver la pénétration d’eau dans le sol. Une fois la bâche mise en place, servez-vous de sable et de galets pour la camoufler. Afin d’apporter de la fraîcheur dans un petit jardin, vous pouvez excaver un ruisseau miniature.

Un ruisseau entièrement assimilé au jardin

Afin de donner à votre ruisseau une apparence naturelle et donner l’impression qu’il était présent dans votre jardin depuis longtemps, vous pouvez modifier sa largeur et sa profondeur, exactement comme dans la nature. Il vous est possible d’arranger les zones confinées et d’une profondeur modeste vers le début dans le but de créer du courant et permettre à l’eau de prendre de la vitesse. En bas, vous pouvez élargir le ruisseau et prévoir une plus grande profondeur afin que l’eau recouvre du calme et circule tranquillement. Quelques semaines plus tard, votre ruisseau sera parfaitement assimilé à votre jardin de manière naturelle.

Agencer les rivages du ruisseau

Les végétaux favorisent la création d’une ambiance naturelle jusqu’à donner l’impression que la rivière a toujours fait partie de votre jardin. Ainsi, il est recommandé d’opter pour des végétaux comme la gunnère, cette plante somptueuse est idéale pour une installation sur la rive d’un ruisseau. Optez également pour des nénuphars qui peuvent végéter dans les zones plus profondes. Il existe une grande variété de plantes pouvant être installées sur les berges d’un ruisseau, il vous incombe de faire votre choix entre les lotus, pontédéries as l’eau, laitue d’eau, Hostas, renouée persicaire ou encore euphorbes.

Apportez de la vie à votre ruisseau

Dans le but d’apporter de la vie dans les diverses parties de votre ruisseau artificiel, vous pouvez inclure des poissons rouges, ou vous pouvez également suivre la tendance en apportant des carpes Koï. Naturellement, les crapauds et grenouilles ainsi que plusieurs espèces de demoiselles, d’insectes et de libellules et même des couleuvres s’accommodent à cet espace de vie. Vous serez stupéfait de l’écosystème qui s’installe autour de votre ruisseau artificiel.

Le bruit réconfortant de l’eau

Dans le but de bénéficier du bruit distinctif de l’eau qui circule, vous pouvez concevoir des barrages artificiels en plaçant des grosses pierres transversalement sur le ruisseau artificiel. Un pont placé à un endroit stratégique de votre ruisseau artificiel vous permettra de jouir de la beauté de votre ruisseau artificiel. Vous pouvez concevoir votre pont en vous servant de traverses de bois et de barre en fer forgé. Dans le bassin supérieur, l’eau est reconduite grâce à un jet pour qu’elle soit oxydée.

Comment fonctionne un ruisseau artificiel ?

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre projet, vous devez prendre conscience que votre chantier peut prendre une envergure colossale. En ce qui concerne les matériaux à prévoir, cela dépend entièrement de votre projet, néanmoins, pour la base il y a la bâche PVC noire ou Liner, les galets de plusieurs tailles, le sable gris de rivière, les plantes de berge et aquatiques, une pompe sous-marin, des gaines PVC de diamètre 80 pour le refoulement de l’eau et l’alimentation électrique.

Comment se déroulent les travaux de terrassement ?

Vous pouvez commencer par l’excavation d’un grand bassin supérieur. Ce bassin sert de réservoir pour approvisionner votre ruisseau artificiel. Vous pouvez le creuser grâce à une mini pelle. Ensuite, vous pouvez agencer les bords en paliers pour mettre en place les plantes aquatiques et celles de rivage. Puis, vous pouvez excaver un deuxième bassin dans la partie la plus basse de votre jardin. Suite à cela, vous devez procéder à l’excavation de la longueur totale de votre ruisseau, ce qui constitue la plus grande difficulté de votre projet. Vous pouvez vous servir d’une pelleteuse pour réaliser ces travaux si votre jardin n’est pas encore agencé.

Dans le cas d’un jardin plus archaïque, vous devez creuser à la main pour ne pas abattre les arbustes ainsi que les aménagements existants. Vous devez exclure tous les cailloux et mettre le fond à niveau. Ensuite, pour mettre un terme à vos travaux, lissez les parois avant de placer Une bâche ou un Liner en PVC noir. Enfin, vous devez agencer le lit du ruisseau grâce à des galets et du sable pour obtenir un résultat plus naturel.

Comment installer le circuit d’eau ?

Afin de remonter l’eau du bassin du bas vers celui du haut, servez-vous tout simplement d’un tuyau annelé en PVC 80. Ce modèle est disponible même en grande dimension de 50 m ou 100 m de longueur, ce qui est plus que pratique pour se passer des raccords.

Ensuite, installez-le en le faisant courir tout le long sur le bord du ruisseau en partant du bas du bassin. Vous devez ensuite vous équiper d’une pompe immergée de 30.000 L/h qui va assurer la circulation de l’eau. Bien évidemment, il faut également penser à l’alimentation en électricité de la pompe immergée. Pour ce faire, et surtout pour davantage de sécurité, tirer la source d’électricité depuis votre maison ou depuis une source la plus proche. N’oubliez pas de bien évaluer la puissance de la pompe afin d’éviter un jet trop fort.

Il est important de noter qu’un simple bouillonnement peut suffire afin d’oxygéner l’eau. N’ayez crainte, il y aura toujours des pertes d’eau à cause des petites fuites, et cela même si l’entretien ainsi que les travaux de réparations suivent les règles. En effet, il serait donc normal si l’étanchéité lâchera de temps à autre. De plus, ces pertes d’eau pourront bien évidemment être compensées par l’eau de pluie. Toutefois, veuillez tout de même à l’approvisionner régulièrement en eau durant l’été.

Partager :