Quand planter le dahlia ?

1388
Partager :

Le dahlia est une fleur qui embellit le jardin de ses fleurs et de ses formes. En mettant le dahlia dans votre jardin, il change l’aspect du jardin. De même,  il change aussi l’aspect de votre terrasse si vous décidez de le mettre en pot. Vous souhaitez connaître quand planter le dahlia ? Découvrez dans cet article, le moment idéal pour planter le dahlia.

Quel est le meilleur moment pour planter le dahlia ?

Les dahlias sont des bulbes que l’on retrouve généralement dans le commerce du mois de février au mois de mai. Les fleurs de cette plante doivent absolument se planter lorsque tout risque de gelée est vivement écarté. En effet, vous pouvez les planter en pleine terre ou en pot en fonction de votre région d’habitation. Ainsi, vous pouvez les planter entre mi-mars et le mois de mai.

A lire également : Les conseils essentiels pour sélectionner et maintenir vos bulbes de fleurs

Comment planter le dahlia ?

La dahlia est une fleur de décoration. Il existe deux différentes manières de les planter.

La plantation de dahlia en terre plaine

Le terre que vous voulez planter le dahlia doit être préparée en avance notamment en ameublissant la terre. En effet, vous devez bêcher le sol en profondeur tout en enlevant les mauvaises herbes et les cailloux. Ajouter un compost mûr ou un fermier afin d’assurer une très bonne nourriture aux bulbes.

A lire également : Les meilleures fleurs à planter pour un jardin

Ensuite, installez les bulbes à 15 centimètres de profondeur en pleine terre. Sachez que la terre ne doit pas être gelée au risque de perdre les bulbes. Si vous avez des doutes ou pour éviter tous risques, démarrez les bulbes en serre. Vous pouvez démarrer également dans une véranda non chauffée dès la mi-mars. Tout en procédant ainsi, vous aurez vos fleurs de dahlias de manière très précoce. Vous serez également en avance d’environ 3 semaines sur les dahlias plantés mi-mai.

Par contre, l’endroit à choisir dans le jardin doit abriter du vent frais. Ensuite, palcez des tuteurs, tassez et arrosez avec de l’eau. Veillez vivement à ne pas abîmer les bulbes au moment de planter les tuteurs en pleine terre. Dans le cas où les fleurs de dahlias sont destinées à monter jusqu’à 1mètres, alors les tuteurs seront utiles pour soutenir les tiges.

La plantation de dahlia en pot

En pot tout comme en jardinière, le dahlia peut très bien se plaire. Il peut même être déplacé sur une terrasse ou une véranda en fonction de ces besoins. Les variétés naines sont probablement plus adaptées à la culture en pot ou en jardinière.

En effet, tout un mélange de sable et de terre sera très idéal pour planter les dahlias en jardinière. Ajouter absolument un terreau de plantation et d’engrais spécialement conçu pour les bulbes. L’engrais favorise la production de fleurs.

Ensuite, choisissez des contenants très profonds afin d’enterer les bulbes à 10 centimètres minimum de profondeur. Pour les bulbes destinés à aller en massif en l’extérieur, vous pouvez particulièrement les démarrer en serre. Sachez que l’arrosage des bulbes en pot ou en jardinière est légèrement plus fréquent. L’arrosage des bulbes en pot ou en jardinière est le contraire des bulbes qui sont installés en pleine terre.

Comment entretenir le dahlia ?

Le soin et l’entretien des dahlias est très simple. Le sol, le climat et l’ensoleillement doivent être très propices à la croissance de ces belles fleurs en pompon.

En été

En effet, vous devez vous arroser très régulièrement le soir sans toutefois mouiller les fleurs ni les feuillages. Ensuite, enlever régulièrement les fleurs séchées et fanées. Surveillez également l’état des boutons et des feuilles afin de détecter une éventuelle maladie.

En automne

Prenez le soin de couper les tiges sans fleurs à ras. Ajoutez de l’engrais pour plante à fleurs et ceci une fois par semaine jusqu’à la toute dernière floraison.

En hiver

En hiver, laissez les dahlias en terre si les températures ne tombent généralement pas en dessous de 4°C. N’hésitez surtout pas à pailler le sol pour protéger les bulbes.

Les différentes variétés de dahlias et leurs exigences en termes de climat et de sol

Les dahlias sont des plantes très appréciées pour leur variété de couleurs et de formes. Selon les spécificités climatiques et du sol, certaines variétés peuvent mieux s’épanouir que d’autres.

Il y a les dahlias nains qui sont parfaits pour les petits jardins ou pour orner vos balcons. Ils se plaisent dans un sol bien drainé et ensoleillé. Les dahlias décoratifs, quant à eux, nécessitent un sol riche en matière organique avec une exposition au soleil direct.

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin ombragé, optez plutôt pour les dahlias cactus ou semi-cactus qui tolèrent l’ombre partielle sans soucis, à condition toutefois de veiller à ce que le sol reste bien humide.

Si vous habitez une région où le climat est chaud et sec, votre choix devrait se tourner vers les dahlias pompons car ils résistent bien aux conditions arides grâce à leur feuillage dense.

Si vous êtes adepte des bouquets champêtres ou des jardins sauvages, pensez aux dahlias simples ou doubles qui se marient parfaitement avec ce style rustique. Ils exigent un sol léger et frais ainsi qu’un bon ensoleillement.

Quelle que soit la variété choisie, pensez toujours à l’environnement dans lequel elle sera plantée afin d’optimiser sa croissance florissante !

Les erreurs à éviter lors de la plantation du dahlia

Lorsque l’on plante des dahlias, pensez à bien préparer correctement le sol avant la plantation. Les dahlias ont besoin d’un sol bien drainé et enrichi en matière organique pour prospérer. Pensez à bien travailler le sol en amont, en l’aérant et en y ajoutant du compost ou du fumier bien décomposé.

Une autre erreur à éviter est de planter les tubercules trop profondément dans le sol. Effectivement, si les dahlias sont enterrés trop profondément, ils auront du mal à émerger et risquent même de pourrir. Pensez à bien respecter la bonne profondeur de plantation indiquée sur l’emballage des tubercules.

Il faut aussi faire attention aux distances entre les plants lors de la plantation. Si les dahlias sont plantés trop près les uns des autres, ils se feront concurrence pour les ressources nécessaires à leur croissance (lumière, eau, nutriments). Cela peut entraîner un développement faible voire nul des plantations.

Il faut surveiller régulièrement ses plantations afin d’intervenir rapidement en cas d’apparition de parasites ou de maladies. Les pucerons sont particulièrement friands des feuilles tendres des dahlias et peuvent provoquer un affaiblissement important des plantations si rien n’est fait rapidement.

En évitant ces erreurs fréquentes lors de la plantation du dahlia, on maximisera leurs chances de s’épanouir pleinement dans son jardin et ainsi profiter d’une explosion de couleurs tout au long de la saison estivale. Pensez à bien prendre le temps de bien préparer le sol, d’installer les tubercules à la bonne profondeur et de respecter les distances entre les plants. Une surveillance régulière permettra aussi une intervention rapide en cas de présence indésirable. Avec ces précautions, vous pourrez admirer des dahlias en pleine santé qui embelliront votre jardin durant tout l’été.

Partager :