Comment faire un massif de plantes vivaces ?

5
Partager :

Vous avez un jardin ou des petites bordures et vous souhaitez installer et créer un massif de plantes vivaces ? Dans ce guide complet sur le massif de plantes vivaces, nous vous donnons des idées de plantes à choisir pour votre massif de plantes vivaces. Découvrez avec nous comment entretenir un massif de plantes vivaces ainsi que toutes les caractéristiques de ces plantes.

Qu’est-ce qu’une plante vivace ?

Qu’appelle-t-on une plante vivace, exactement ? Le terme de vivace peut parfois prêter à confusion. Une plante vivace, selon la définition, est :

A découvrir également : Jardinage écologique : avantages et conseils

Plante qui vit plus de deux années (opposée à plante annuelle)

La plante vivace s’oppose donc aux plantes annuelles, qui vivent et meurent en suivant un cycle prédéfini. Une plante annuelle ne supporte pas le gel et meurt dès la fin de l’été. Il se peut que certaines plantes aient été vivaces dans leur pays d’origine, mais qu’elles ne survivent pas à certains écarts de températures, typiques des climats d’Europe.

A découvrir également : Comment cultiver de beaux légumes ?

La caractéristique majeure des plantes vivaces est qu’elles survivent en silence sous terre et peuvent égayer et décorer le jardin plusieurs années durant. Elles continuent de vivre en hiver font leur réapparition au printemps, lorsque le redoux s’annonce enfin. D’autres plantes vivaces peuvent très bien supporter le gel et refleurir au printemps, sans voir leurs feuilles tomber, comme l’euphorbe. 

Caractéristiques des plantes vivaces

La caractéristique la plus appréciée de la plante vivace est qu’elle peut décorer un jardin en offrant un véritable spectacle de couleurs. En associant plusieurs plantes vivaces entre elles, tout l’intérêt réside dans le fait d’avoir un beau jardin toute l’année. 

Les plantes vivaces existent en grande diversité. Il existe des plantes vivaces rustiques et non rustiques, tout comme il existe des plantes vivaces résistantes et non résistantes. Le terme est un peu galvaudé et mérite d’être précisé dans sa définition. 

En anglais, d’ailleurs, les plantes vivaces sont communément appelées “plantes pérennes”. Selon le climat dans lequel votre environnement se trouve, une plante vivace pourra vivre plus ou moins longtemps, en résistant plus ou moins bien aux spécificités du climat. Le tout est une sorte de grand hasard qui peut aussi se décider en fonction de la nature de la plante ou même de son pays d’origine.

La traversée de l’hiver 

La souche de toutes les plantes vivaces reste en terre, même en hiver. De manière générale, une plante vivace repart et repousse chaque année et offre une floraison appréciée ou un feuillage décoratif constant. D’autres plantes vivaces expriment leurs attraits par la présence de fructifications ou de changements de couleurs de feuillage tout au long de l’année.

Tous ces critères font que les jardiniers apprécient de conjuguer entre elles les plantes vivaces afin de produire les plus beaux jardins évolutifs. La traversée de l’hiver implique un minimum d’entretien des plantes vivaces avant, pendant et après l’hiver, pour préparer le printemps. 

Différence entre plante vivace, plante annuelle et plante bisannuelle

Les plantes vivaces ne forment pas de bois, contrairement aux arbres et arbustes (plantes ligneuses). Les plantes vivaces ne font pas de bourgeons sur leurs rameaux mais repartent chaque année sur leur base avec de nouvelles pousses.

Une souche de plante vivace peut vivre plusieurs années sans souci, ce qui n’est pas le cas des plantes annuelles ou des plantes bisannuelles. Certaines plantes vivaces sont toutefois limitées dans le temps et ne dépassent pas plus de 2 ans de vie.

Autre caractéristique, les plantes vivaces peuvent avoir un feuillage persistant ou semi-persistant et peuvent s’adapter à des milieux aquatiques ou très secs. Les plantes vivaces se multiplient sous formes de graines.

Les plantes vivaces existent donc en de nombreuses variétés et peuvent constituer des massifs toute l’année, à condition de visualiser le jardin et son évolution. Vous pouvez ainsi choisir les plantes vivaces que vous trouvez belles et faire un jardin “à la carte”. C’est d’ailleurs le métier de paysagiste !

Les plantes vivaces les plus courantes

Il existe de très nombreuses variétés de plantes vivaces. Tout d’abord, il convient de distinguer les divers types de plantes vivaces :

  • Les vivaces fleuries
  • Les vivaces à feuillages décoratifs 
  • Les vivaces à fructifications saisonnières

Ces plantes vivaces se déclinent ensuite selon leur période et durée de floraison, leur plantation ou destination (balcon, terrasse, bordure, rocaille, talus, ou massif, leur parfum, leur adaptabilité au type de terre (acide, bord de mer…), leur adaptabilité ombre, mi-ombre ou soleil, leur milieu (aquatique, sec…), leur persistance et tout simplement leur aspect (couleur, type de feuillage, rampantes, tapissantes, couvre-sol, etc.).

Il existe tellement de vivaces que parfois, les jardiniers en herbe préfèrent opter pour des assortiments de plantes vivaces conseillés par les jardineries. Choisir ses plantes vivaces peut s’avérer très complexe, surtout lorsque l’on débute dans la pratique et que la visualisation annuelle d’un jardin est encore floue.

Parmi les plantes vivaces les plus courantes, toutes sortes confondues :

  • Le géranium
  • L’iris des jardins
  • Le bambou
  • La capucine
  • La ficus
  • Le bougainvillier
  • Le millepertuis
  • Le romarin
  • La lavande
  • L’ail
  • L’artichaut
  • La chrysanthème
  • Le dahlia
  • L’hortensia
  • L’hibiscus
  • La glycine
  • Le muguet
  • L’aster
  • Le mimosa
  • Le thym
  • La tomate
  • Le fraisier
  • L’edelweiss
  • Le curcuma
  • L’arnica
  • L’absinthe
  • Le delphinium
  • L’hosta
  • L’anémone du Japon
  • La campanule
  • L’agapanthe
  • L’échinacée
  • L’euphorbe
  • Le fuchsia
  • La gaillarde
  • La sauge à petites feuilles

Bien d’autres plantes vivaces peuvent venir orner votre jardin tout en étant utiles en cuisine ou pour la fabrication d’huiles, de savons et plein d’autres produits naturels !

Les plantes vivaces ont des floraisons plus ou moins longues, entre quelques semaines et plusieurs mois, selon les variétés de plantes. Certaines plantes vivaces ont également plusieurs floraisons par an, qui le rendent d’autant plus présentes et agréables au regard, dans le jardin.

Comment se présente un massif de plantes ?

Aujourd’hui, avec la permaculture, les modes de jardinage et de paysagisme évoluent peu à peu. Cela dit, les créations de massifs de plantes sont encore définies par certains codes, mais surtout par votre propre goût de l’esthétique. Votre jardin et le massif que vous souhaitez créer est à votre image.

Chaque jardin est unique et vos massifs de plantes vivaces sont autant d’îlots de végétation qui vous ressemblent. Un massif de plantes vivaces peut se présenter sous la forme de plantes rampantes, de plantes vivaces plus ou moins hautes, avec des feuillages divers et variés.

L’imagination à l’honneur

Les formes que prennent les massifs de plantes vivaces sont celles que les jardiniers veulent bien leur donner ! En tant que jardinier, vous êtes maître de votre jardin et vous décidez de l’esthétique et de l’atmosphère que vous voulez créer. Ambiance zen, japonisante, colorée, plutôt fleurie ou au contraire remplie de feuillages variés en taille et en aspect…

De manière générale, vous créez des massifs qui regroupent plusieurs espèces de plantes vivaces. Les couleurs, les aspects, les feuillages se mêlent entre eux pour former un équilibre végétal et une harmonie visuelle recherchée.

Pourquoi créer soi-même son massif de vivaces ?

Créer soi-même son massif de plantes vivaces est le meilleur moyen de personnaliser votre jardin et d’en faire réellement un endroit qui vous ressemble et dont vous prenez soin. Jardiner est véritablement un art qu’il convient d’entretenir en fonction de ses goûts et du temps que l’on peut y consacrer.

Si vous n’avez jamais créé de massifs de plantes vivaces, pas de panique ! Parfois, il suffit simplement de choisir quelques espèces de plantes dont le développement et les besoins sont similaires.

Les jardineries, aujourd’hui, proposent du conseil et regroupent pour vous des informations essentielles sur les plantes (soleil, ombre, mi-ombre, type de terre, arrosage, etc.) en fonction des compatibilités. Il est donc très simple de créer soi-même son massif de plantes vivaces sans avoir de grandes connaissances en la matière.

Favoriser la biodiversité et rééquilibrer les écosystèmes

Saviez-vous qu’en ré-insufflant de la vie dans un jardin, sous forme de massif de plantes, vous créez autant de zones propices à l’épanouissement des microcosmes

La vie animale, elle, sera aussi contente de trouver des massifs de plantes, car ces zones sont de véritables fourmillements de vie. Les insectes et les oiseaux seront ravis de vos créations ! Un massif de vivaces encourage le renouvellement de la biodiversité.

Toutefois, nous vous encourageons à ne pas utiliser de pesticides : les produits chimiques sont néfastes à la vie animale et notamment aux abeilles, qui sont des pollinisatrices essentielles mais malheureusement fragilisées par nos habitudes de jardinage parfois très rigides.

Et puisque c’est en faisant que l’on apprend et que c’est en réussissant que l’on obtient de la satisfaction, il est plus que conseillé de se lancer dans l’aventure de la création de massifs de plantes vivaces, le plus naturellement possible !

Comment imaginer son massif de plantes vivaces ?

Tout d’abord, prenez le temps d’identifier la manière dont votre jardin est organisé. Son orientation est essentielle : c’est celle-ci qui va déterminer vos choix de plantes vivaces et l’endroit où vous allez pouvoir les disposer pour favoriser leur développement.

Imaginer un massif de plantes vivaces se fait sur cette base fondamentale : le plan de votre jardin est posé sur papier, n’hésitez pas à faire des croquis, à imaginer des couleurs, vos promenades, vos envies, etc.

Une fois que vous avez une idée plus précise de vos envies et du rythme de changement (feuillages, floraison, fructification, etc.) que vous souhaitez pour votre jardin. La terre et le type de terrain de votre jardin sont des critères essentiels pour déterminer le choix de vos plantes vivaces. Improvisez-vous paysagiste et créez vous-même l’esthétique de votre jardin !

Prévoyez aussi, si besoin, la manière dont vous aurez envie de vous promener dans votre jardin, afin de repérer les senteurs, les couleurs auxquelles vous pourriez être sensible. Un jardin est une poésie en soi, un endroit où l’on aime se perdre et rêver : “laisser aller son imagination” reste le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour votre choix de plantes vivaces.

Quel environnement pour mes plantes vivaces ?

Pour vos plantes vivaces, il faut tout d’abord savoir de quel type de terrain vous disposez. Plutôt argileux, rocailleux, acide, riche en humus, ensoleillé, ombragé, très sec ou fréquemment sujet aux précipitations, etc.

Tous ces critères vont être déterminants pour le choix des plantes vivaces que vous installerez pour créer votre massif à partir de … rien ! Si l’adage dit bien qu’il “faut se planter pour pousser”, alors ne le prenez pas trop au pied de la lettre. Parfois, tabler uniquement sur l’esthétique en se disant que la plante s’adapte sur un coup de chance relève plus du pari perdu que de l’ambition raisonnable.

Une fois que vous visualisez exactement les divers endroits de votre jardin, les zones de soleil, d’ombre, les zones humides ou sèches, les zones destinées à être rocailleuses (rocaille artificiellement installée ?) ou même les zones de marécage, plus naturelles, alors peut commencer le choix, par élimination, de vos plantes vivaces.

Bien connaître l’environnement dont vous êtes entouré vous permet tout simplement de faire le bon choix de plantes, avec une meilleure chance de réussite et d’acclimatation pour vos plantes vivaces. Bien sûr, il faudra compter un pourcentage de déperdition parmi vos plantes, ce qui sera tout à fait naturel. Le mieux est de faire des tests sur des plantes vivaces peu onéreuses, pour commencer.

Est-il possible d’avoir un massif de vivaces toute l’année ?

Il est tout à fait possible d’avoir un joli massif de plantes vivaces en pleine forme toute l’année, avec ses évolutions colorées. Tablez sur les évolutions au printemps et à l’automne, pour un résultat encore plus spectaculaire de massif de vivaces.

Les floraisons et les changements de couleurs des feuillages font partie des grands moments de vie du jardin. Vous créez vos massifs de fleurs et de plantes avant tout pour les voir évoluer et apprécier de vous promener dans votre jardin.

Prenez les techniques des paysagistes horticoles et planifiez tout si besoin, sur un calendrier courant ou même un calendrier lunaire ou biodynamique. La biodynamie est une manière de bien traiter son jardin, en fonction des périodes propices au ramassage, à la taille, aux plantations, etc. Vous pouvez tout à fait créer vos massifs de plantes vivaces dans cet esprit-là si vous le souhaitez.

Pour avoir un massif de plantes vivaces en forme toute l’année, cela ne se fait pas sans effort. Un minimum d’entretien et de vérification est essentiel afin de veiller à la bonne acclimatation de vos plantes fraîchement installées et plantées.

Quelles plantes vivaces choisir pour un massif ?

Pour choisir vos plantes vivaces, rien de tel qu’une visite de jardinerie ou de bourse aux plantes. Sur Internet, les plantes vivaces seront classées par type, besoin et aspect. Le mieux est encore de se rendre sur place pour vous rendre compte des espèces, de la taille que les plantes prennent, et de vos possibilités concrètes, notamment en termes de budget.

À vos commandes ! Si vous disposez d’un petit budget pour votre massif de plantes, rien ne vous empêche de demander des boutures ça et là. Ceci vous évitera de trop dépenser, et vous permettra d’avoir votre massif de plantes vivaces quelles que soient les circonstances.

Une fois que vous avez en tête votre jardin, le type de terre, la configuration actuelle et la configuration souhaitée, parlez-en à votre conseiller en jardinerie. Pour trouver les meilleures plantes à choisir, nous vous invitons à piocher parmi les plantes vivaces les plus courantes, détaillées ci-dessus.

Préparer le terrain pour le massif de vivaces

Pour encore plus de plaisir au jardin, rien de tel qu’une bonne préparation de terrain pour votre massif de plantes vivaces. N’hésitez pas à revoir les agencements, à disposer des bordures, à prévoir de la rocaille, des zones humides, ou même à rajouter de la terre riche, ou un genre de compost mûr, en amont de la création de votre massif de plantes.

L’entretien d’un massif de plantes vivaces

Entre rocaille, plates-bandes, parterres, zones humides et endroits plus épurés, votre jardin peut ressembler à un vaste espace rempli de massifs de vivaces divers et variés. 

Pour l’entretien de votre massif de vivaces, chaque espèce choisie aura ses spécificités. Il est donc conseillé de regrouper en massif les espèces possédant des besoins similaires en eau et en soleil. L’entretien du jardin sera largement facilité pour vous sur le court, moyen et long terme.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’aventure ! Ne vous leurrez pas : bien souvent, les plantes, un peu traumatisées par le changement d’environnement, peuvent mal réagir et avoir du mal à s’acclimater. Ceci peut résulter en quelques échecs et en déperditions de plantes.

Il y aura beaucoup de déception, mais comme dans tout apprentissage, il y aura aussi beaucoup de satisfaction. Au fil des années, vous apprendrez à connaître les besoins de vos plantes vivaces et les caractéristiques de votre jardin.

Plus vous avancez en pratique du jardin, plus vous pourrez expérimenter la multiplication des plantes vivaces, un autre moyen de combler quelques zones de votre jardin avec des plantes que vous avez déjà à disposition. Un massif de fleurs réussi est le résultat de nombreux essais, jusqu’à trouver le parfait équilibre entre les plantes. Vous apprenez à gérer les plantations, l’entretien et même le bouturage. Bon jardinage !

Partager :