Quand arroser son gazon fraîchement semé : nos conseils pratiques

483
Partager :
Quand arroser son gazon fraîchement semé : nos conseils pratiques

Aucun des travaux qui sont effectués dans le jardin ne peuvent s’improviser. En effet, lorsqu’il s’agit des plantes, il convient toujours de bien se renseigner sur l’entretien dont elles ont besoin. Si vous venez de semer sur le sol des graines destinées à devenir de l’herbe recouvrant votre terrain, vous vous posez sans doute la question de son entretien, dont l’arrosage. On vous donne ici des conseils pratiques concernant l’arrosage du gazon fraîchement semé.

Quand faut-il arroser son gazon fraîchement semé ?

Si vous venez de réaliser un semis sur votre terrain, il est normal que vous vous posiez la question de l’arrosage de ces herbes en devenir.

A lire en complément : Quelle épaisseur de gazon artificiel ?

Pourquoi ces graines ont-elles besoin d’eau ?

La plupart des plantes ont des besoins en eau, et l’herbe en fait partie. Lorsque vous arrosez votre semis de gazon, vous lui permettez de mieux absorber les nutriments qui se situent dans le sol. Ceux-ci jouent un rôle essentiel dans la croissance des herbes.

Sans eau, les jeunes pousses ne pourront pas se développer et devenir de jeunes herbes. Il ne faut donc pas oublier de leur fournir de l’eau.

A lire en complément : Réparer efficacement les zones abîmées de votre gazon : conseils et techniques

Quand faut-il arroser le semis de sa pelouse pour la première fois ?

En réalité, vous devez commencer à hydrater le sol où seront semées les graines avant de mettre celles-ci en terre. Cela permet de mieux préparer le terrain. Pour cela, humidifiez le terrain un ou deux jours avant le semis.

Une fois vos graines bien au chaud dans la terre, n’arrosez pas tout de suite. Attendez la fin de la journée, quand le soleil est couché. Cela limite les risques d’évaporation, et donc de déshydratation des graines.

À quelle fréquence faut-il arroser son gazon ensuite ?

Une fois les graines bien en place sur votre terrain, ne les arrosez pas n’importe comment. Une hydratation excessive pourrait les faire pourrir et les empêcher de germer. À l’inverse, le manque d’eau pourrait dessécher les jeunes pousses. Vous pourriez alors dire adieu à votre gazon.

Arrosez votre pelouse à une fréquence différente selon les saisons :

  • En été : deux fois par jour
  • Au printemps : une fois par jour
  • En automne et en hiver : l’humidité présente dans le sol devrait suffire à faire germer les graines

Avec ces conseils, vous devriez obtenir rapidement de jolies pousses dans votre jardin.

Quand arroser son gazon fraîchement semé : nos conseils pratiques

Comment entretenir sa nouvelle pelouse ?

Semer et hydrater une grande quantité de graines n’est évidemment pas suffisant pour bien entretenir une pelouse.

Utiliser de l’engrais

Il se peut que le sol où vous avez installé vos semences soit pauvre en nutriments. Dans ce cas, la pelouse aura du mal à bien se développer. Vous pouvez l’aider en répandant dessus un terreau à base d’engrais.

Oubliez les produits chimiques. Il est largement préférable de se servir d’un engrais naturel. C’est bien plus écologique et en plus, ils ne présentent aucun risque pour la santé.

Débarrassez la surface de pousse de tous les obstacles

Pour bien se développer, les brins d’herbe ne doivent pas rencontrer d’obstacle. Par conséquent, vous devez inspecter très attentivement la terre afin de repérer les cailloux, les débris en tout genre et les mauvaises herbes. Les retirer permettra à votre gazon de pousser plus facilement.

Qu’en est-il de la tonte ?

Vous avez peut-être en tête l’image des maisons dont le gazon du jardin est tondu au ras du sol. Si vous avez l’intention de reproduire ce schéma chez vous, sachez que la pelouse tondue de cette manière n’a plus la cote.

En effet, avoir des brins d’herbe de cette taille nécessite de tondre sa pelouse de façon très régulière. Cela pose divers problèmes. Tout d’abord, sachez qu’un gazon tondu à ras a besoin d’être arrosé de façon beaucoup plus régulière. Il est également plus sensible aux rayons du soleil.

Par ailleurs, les herbes hautes attirent de nombreux insectes auxiliaires du jardin, dont certains aident à lutter contre les ravageurs. Par conséquent, il vaut mieux ne pas tondre sa pelouse trop souvent afin d’aider ces écosystèmes à se développer.

Partager :