Les meilleurs plants de vigne résistants aux maladies pour votre vignoble

41
Partager :

Les maladies fongiques peuvent être un énorme problème pour les viticulteurs, car elles peuvent infester un vignoble en une seule saison et causer des pertes de récolte importantes. Bien que certaines mesures soient prises pour prévenir ces dégâts, la sélection de plants de vigne résistants aux maladies est l’une des meilleures stratégies à adopter. Dans cet article, nous examinons les meilleures variétés de plants de vigne résistantes aux maladies fongiques et bactériennes qui sont recommandables pour votre vignoble, ainsi que les avantages que vous pourrez en tirer en termes de productivité.

Les différentes variétés de vigne les plus résistantes aux maladies

En viticulture, même si les plantes varient en fonction des besoins spécifiques du vignoble et du climat, certaines variétés sont plus résistantes que d’autres et offrent une plus grande diversité de saveurs et de couleurs. Comme vous pourrez le constater sur Viticabrol, ces variétés sont principalement obtenues par croisement et sélection de différentes espèces générant des hybrides aux propriétés plus avancées que celles de leurs parents. Ce sont donc des plants de vigne génétiquement conçus pour résister aux maladies courantes et pour assurer une production plus régulière et plus abondante.

A lire en complément : Comment écouter la radio quand on fait du jardinage ?

Les variétés de vigne les plus résistantes aux maladies en viticulture aujourd’hui comprennent :

  • le cépage Isabelle,
  • le cépage Noah,
  • le Clinton ou raisin framboise ,
  • le Perdin,
  • le Rosemary,
  • le Muscat Bleue Garnier.

Ces variétés sont considérées comme étant très résistantes aux principales maladies fongiques telles que l’oïdium, la pourriture grise, la tavelure et la pourriture noire. De plus, elles offrent une bonne tolérance à l’oïdium et à la tavelure, et sont également très résistantes aux bactéries. L’Isabelle est par exemple une très ancienne variété d’origine américaine issue du croisement entre un vitis vinifera et un vitis labrusca. C’est un plant de vigne très vigoureuse à la croissance rapide qui résiste naturellement au mildiou, au phylloxéra et à l’oïdium, ce qui fait qu’elle ne demande aucun traitement phytosanitaire. Quant au Noah ou le raisin fraise mythique, c’est un cépage particulièrement résistant au froid. Le mildiou ou le phylloxéra ne peuvent aussi l’infecter.

A lire en complément : Quels loisirs prévoir dans le jardin pour occuper les enfants ?

viticulture vignoble vin maladie vignes

Apprenez à connaître les symptômes des maladies et comment traiter votre vignoble

Pour assurer la sécurité de votre vignoble et offrir les meilleurs soins à vos plants de vigne, vous devez apprendre à connaître les symptômes des maladies courantes et les traitements existants pour les soigner. Les principales maladies qui touchent les vignobles sont : le mildiou, l’oïdium, le phylloxéra, la pourriture grise.

Le mildiou et l’oïdium sont des maladies fongiques qui se manifestent par des taches, jaunâtres (pour le mildiou) et blanchâtres (pour l’oïdium) sur les feuilles et les grappes de raisins. Le premier est causé par un champignon appelé Plasmopara viticola et se propage par l’eau. Le second est provoqué par le champignon Erysiphe necator et se propage par l’air. Pour traiter l’un comme l’autre, il est recommandé d’utiliser des produits à base de soufre ou d’huile minérale.

La pourriture grise, causée par le champignon Botrytis cinerea, est une maladie fongique qui se manifeste par des taches grisâtres sur les feuilles et les grappes de raisins. Le phylloxéra par contre, est un insecte hémiptère qui se nourrit de la sève des racines des vignes et qui peut provoquer la mort des plants. Pour l’éliminer, il faut souvent utiliser des insecticides.

Choisissez le bon moment pour planter vos vignes

L’un des détails les plus importants pour assurer le succès de votre vignoble est de choisir le bon moment pour planter vos plants de vigne. La plupart des variétés de vigne sont rustiques et peuvent être plantées à tout moment, mais il est important de prendre en compte la saison et les précipitations.

Si possible, essayez de planter vos plants de vigne au début du printemps ou à l’automne, lorsque le sol est encore chaud et humide. Évitez de planter pendant les mois les plus chauds de l’année, car cela peut entraîner une perte d’humidité et un stress des plants. Assurez-vous également que la région est suffisamment arrosée pour la saison et qu’il n’y a pas de sécheresse.

Partager :