4 astuces pour faire germer votre noyau de cerise

5
Partager :

Il existe divers moyens et techniques pour faire pousser un cerisier. L’une des méthodes les plus connues consiste à le faire à partir d’un noyau de cerise. Voici quatre astuces pour vous permettre de le faire chez vous.

Commencez en choisissant la bonne variété

Si vous voulez faire pousser un cerisier, il est essentiel que vous preniez le temps de bien sélectionner la variété que vous allez planter. En réalité, contrairement à ce que la plupart des gens peuvent penser, toutes les cerises n’ont pas du tout les mêmes goûts.

A lire également : Quel est le meilleur engrais pour les plantes ?

De même, celles-ci sont plantées et choisies selon l’usage que l’on désire en faire au final. Il s’agit là de deux éléments essentiels dont vous devrez tenir compte dans le choix de votre noyau de cerisier. Quel goût recherchez-vous et quelle transformation voulez-vous faire de vos cerises ? Découvrez ici des exemples de cerisier pour votre jardin.

Préparez le noyau

Avant de planter un noyau de cerisier, l’idéal serait de toujours prendre le soin de le préparer convenablement. Pour y parvenir, commencez en nettoyant simplement le noyau que vous avez sélectionné, avec de l’eau claire. De cette manière, vous aurez éliminé de manière définitive tous les restes de chair se trouvant sur le noyau.

A découvrir également : Pourquoi y a-t-il deux couleurs sur une chauve-souris de ping-pong ?

L’idéal serait de sélectionner au moins 03 noyaux et d’effectuer la même opération sur chacun d’eux. Ensuite, introduisez tous ces noyaux dans un récipient contenant de l’eau et assurez-vous qu’ils descendent tous au fond du liquide. En réalité, les noyaux qui restent en surface sont ceux qui sont morts.

La mise en terre

La mise en terre d’un noyau de cerisier est généralement très simple. Procurez-vous premièrement un pot mesurant à peu près 5 cm de rayon. À l’intérieur de ce pot, posez une base faite essentiellement de petits graviers. Le but de cette stratégie est d’empêcher la stagnation de l’eau au fond du pot. Faites un simple mélange avec du sable et du terreau. Il est principalement question de mettre 70 % de sable et 30 % de terreau. Versez le mélange dans le pot jusqu’à la moitié de celui-ci.

Après cela, installez les noyaux de cerises sélectionnés dans le pot et recouvrez-les du même mélange de sable et de terreau. Enfin, arrosez régulièrement la terre sans excès, jusqu’à ce que le noyau commence sa germination. N’hésitez pas non plus à trouver sur internet des conseils d’entretien.

La réfrigération

Une fois votre noyau de cerise mis en terre, il est essentiel de mettre l’ensemble au réfrigérateur. En réalité, tout noyau est naturellement entouré d’une enveloppe chargée de le protéger. Cette dernière a généralement des réactions différentes selon les conditions climatiques auxquelles elle est soumise. Il est donc essentiel de se débarrasser de cette enveloppe au préalable, si vous souhaitez voir votre plante germer. C’est là que la réfrigération joue un rôle essentiel.

Elle permet la rupture de la barrière protectrice qui recouvre le noyau en simulant un hiver. Ainsi, le noyau reçoit le signal qu’il va bientôt germer. La plupart du temps, la phase de la réfrigération peut durer un total de 2 mois. Ce n’est qu’après cela que vous lui aurez trouvé une place au soleil et que votre noyau aura véritablement germé.

Partager :