Quelques astuces pour garantir la durabilité de vos installations en bois

100
Partager :
Quelques astuces pour garantir la durabilité de vos installations en bois

Le bois est un matériau solide et polyvalent. C’est pourquoi il est utilisé non seulement à l’intérieur de la maison mais également lors de la construction d’infrastructures extérieures. Pour garantir la durabilité de vos installations en bois, il est essentiel de toujours opter pour le type de bois adapté aux circonstances et de l’entretenir de façon régulière.

Choisir un type de bois adapté à la classe d’emploi 

Il existe 5 classes d’emploi du bois. Chaque classe d’emploi bois est définie par des conditions d’exposition spécifiques et nécessite un type de bois particulier.

Lire également : Comment aménager un espace pour votre enfant dans le jardin ?

Les classes d’emploi 1 et 2 se composent de menuiseries placées à l’intérieur de la maison. Vous devez donc opter pour des matériaux secs et habitués aux environnements chaleureux. 

A contrario, les bois de classes 3 et 4 sont placés en extérieur et exposés à l’humidité. La classe d’emploi 5 est même en contact direct avec l’eau. Il est alors recommandé de se procurer du bois naturellement résistant à l’humidité et suffisamment solide pour faire face aux intempéries.

A lire en complément : Achetez un fauteuil de jardin pour sublimer votre terrasse

Entretenir régulièrement les infrastructures en bois

La meilleure façon de préserver la durabilité du bois est de l’entretenir de façon régulière. Pour les menuiseries en intérieur, il suffit de procéder à un nettoyage périodique de leurs surfaces. Mais les infrastructures extérieures requièrent beaucoup plus d’attention. 

Vous devez penser à appliquer une essence de bois naturelle et capable de limiter les effets de l’humidité. Il est également crucial de faire attention aux moisissures, aux insectes xylophages et à tout autre organisme susceptible de parasiter vos installations.

Partager :