La sécurité et l’efficacité des machines de motoculture grâce à un bon entretien

1044
Partager :
La sécurité et l'efficacité des machines de motoculture grâce à un bon entretien

Des débroussailleuses aux tronçonneuses en passant par les cisailles, les souffleuses et les tronçonneuses, l’arrivée de l’hiver est le moment idéal pour prendre soin de vos outils de motoculture. Une partie importante de cet entretien annuel concerne l’inspection ou le remplacement de filtres. Voici l’essentiel à savoir sur la sécurité et l’efficacité des machines de motoculture à travers un bon entretien.

La présence de filtres dans les équipements de motoculture

Les petits outils de motoculture tels que les tronçonneuses, les taille-haies, les débroussailleuses et les souffleurs sont équipés de moteurs à deux temps. Ils servent généralement à l’entretien des espaces verts et disposent de filtres à air. Cependant, certains modèles comportent un filtre à carburant. Si un remplacement de pièces s’impose, alors rendez-vous dans les magasins de pièces détachées de la marque Honda ou d’une autre marque selon vos besoins.

A découvrir également : Tondeuse hélicoïdale  : principe et fonctionnement

Les tracteurs tondeuses, les tondeuses autoportées ont des moteurs à 4 temps, avec un réservoir d’huile séparé. Outre les filtres à air et à carburant, ils comportent un filtre à huile et un système hydraulique.

Filtre à air

On distingue types de filtres à air en jardinerie : les filtres plissés et les filtres en mousse. Les filtres en mousse ont tendance à devenir rigides et jaunes après 100 heures d’utilisation. Concernant les filtres média plissés, il faut les remplacer après une moyenne de 50 heures d’utilisation. Cependant, si les pièces de vos équipements de motoculture sont endommagés, elles doivent être substituées immédiatement.

Lire également : Où installer une pompe à chaleur ?

Filtre à carburant

Si votre machine est restée inutilisée pendant une longue période, le carburant peut être contaminé par de l’eau, de la poussière ou d’autres polluants. Cependant, un carburant contaminé risque d’endommager le dispositif de motorisation et de diminuer les performances de la machine.

La sécurité et l'efficacité des machines de motoculture grâce à un bon entretien

Pour résoudre ce problème, faites le plein du réservoir pour empêcher l’air d’entrer et de contaminer le carburant. Aussi, videz le réservoir afin d’éviter la détérioration du carburant pendant l’hiver.

Filtre à l’huile

Idéalement, vidangez vos machines de motoculture chaque année pour éviter la contamination de l’appareil. Vérifiez par la suite le filtre à huile et remplacez-le s’il est endommagé. Si la machine est généralement dotée d’un filtre hydraulique, il faudra aussi la remplacer.

Préparation des machines pour l’hiver

Le cœur de tout outil de motoculture est généralement un moteur ou une batterie. L’absence d’entretien avant le stockage entraine un risque de destruction et rend les machines inutilisables.

Il est facile d’isoler la batterie et l’équipement du froid, en retirant le générateur ou en débranchant puis en repliant le cordon d’alimentation. En ce qui concerne le moteur, vous devez faire une vidange au moins une fois dans l’année et évacuer le carburant. Pour ce faire, commencez par vous assurer que votre moteur est bien refroidi. Laissez le moteur tourner lentement quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit

Raisons d’entretenir l’équipement de jardin

L’entretien de vos équipements de motoculture permet d’assurer leur bon fonctionnement. A l’inverse, un filtre obstrué peut affecter les performances de l’appareil. Cette condition en ce sens peut causer d’autres dommages, tels que :

  • Une consommation excessive de carburant ;
  • Une usure prématurée et surchauffe du moteur.
  • Une perte de puissance du moteur.
  • Un arrêt du moteur.

L’importance de la lubrification des pièces mécaniques dans les machines de motoculture

La lubrification est un autre aspect essentiel de l’entretien des machines de motoculture. Les pièces mécaniques doivent être régulièrement lubrifiées pour fonctionner à leur plein potentiel.

Sans une bonne lubrification, les frottements engendrent une usure prématurée des pièces mobiles telles que les pistons, les soupapes ou encore la chaîne sur une tronçonneuse. Cela peut aussi causer des frictions trop importantes qui peuvent endommager le moteur.

Il faut s’assurer que toutes les parties du système d’huile sont en bon état et qu’il y a suffisamment d’huile dans le réservoir. Des niveaux insuffisants peuvent provoquer une surchauffe du moteur et entraîner sa défaillance précoce.

L’utilisation d’une huile spécifique recommandée par le constructeur garantit une performance optimale de la machine tout en prolongeant sa durée de vie. Il faut vérifier périodiquement l’état général ainsi que l’état du niveau d’huile dans votre appareil avant chaque utilisation.

Il faut comprendre comment entretenir correctement son matériel, ce qui permettra sans conteste de prolonger sa durée de vie et d’éviter des pannes coûteuses.

Comment détecter les signes de dysfonctionnement dans une machine de motoculture et y remédier

Il faut détecter les signaux avant-coureurs d’une défaillance éventuelle. Cela permettra de prendre des mesures préventives pour éviter une panne totale.

Le premier indicateur à surveiller est le bruit inhabituel, qui peut être causé par un élément en train de se détériorer ou encore par une pièce mal ajustée. Un autre signal d’alerte est la perte de puissance. Si la machine ne fournit plus autant de force qu’auparavant, cela pourrait indiquer un problème avec les bougies d’allumage ou l’arrivée d’essence.

Si votre équipement produit beaucoup plus de fumée que ce qui est normal, il y a probablement une accumulation excessive d’huile dans le moteur et il faut agir rapidement pour remédier au problème.

La meilleure façon de résoudre ces problèmes réside dans l’inspection régulière du matériel. Vérifiez périodiquement tous les composants mécaniques tels que la chaîne sur une tronçonneuse ou encore les filtres à air.

Si vous avez identifié un dysfonctionnement quelconque sur votre machine, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qualifié. Il existe des techniciens professionnels spécialisés dans l’entretien et la réparation des machines agricoles et horticoles. Ils seront capables d’évaluer rapidement le problème et proposer une solution appropriée afin que vous puissiez reprendre vos activités sans interruption.

Pour conclure, la sécurité et l’efficacité des machines de motoculture dépendent en grande partie d’un bon entretien. Il faut détecter les dysfonctionnements potentiels et prendre les mesures appropriées pour y remédier rapidement.

Partager :