Les erreurs à éviter lors de l’arrosage d’un gazon nouvellement semé

186
Partager :
Les erreurs à éviter lors de l'arrosage d'un gazon nouvellement semé

Vous venez de planter un nouveau gazon ? L’étape du premier arrosage est une préoccupation pour tous les jardiniers amateurs. Faut-il arroser matin et soir ? Faut-il plutôt augmenter les fréquences d’arrosage pour maintenir l’humidité ?

Vous avez sûrement déjà lu plusieurs guides de jardiniers professionnels. Prenez ici connaissance des erreurs à éviter lors de l’arrosage d’un gazon nouvellement semé pour garantir une pousse optimale de vos semis.

Lire également : Comment arroser son gazon nouvellement semé pour une pelouse verdoyante ?

Ne pas adopter une bonne fréquence d’arrosage pour son nouveau gazon

Le processus de germination des graines nouvellement semées nécessite une certaine quantité d’eau. Pour cela, il est recommandé d’adopter une bonne fréquence d’arrosage afin de maintenir le sol constamment humide.

L’idéal est d’arroser votre sol deux à trois jours avant de semer votre gazon. Cet arrosage doit être effectué en profondeur et en fonction du climat de votre environnement. Il est préconisé de faire un arrosage deux fois par jour s’il n’y a pas pluie. La fréquence d’arrosage peut être réduite au fur et à mesure de la croissance des graminées.

Lire également : Comment prévenir les maladies fongiques dans votre gazon

Ne pas arroser un nouveau gazon pour une courte durée

Plusieurs personnes font souvent cette erreur : celle de penser qu’un arrosage quotidien pendant une courte durée est suffisante pour arroser un gazon qui vient d’être semé. En effet, en procédant de cette façon, il n’y a que la couche supérieure de la pelouse qui est atteinte.

L’arrosage étant insuffisant, les racines peuvent s’assécher rapidement. Les graminées seront alors en mauvais état, même si elles sont vertes en apparence.

Les professionnels recommandent alors un arrosage optimal pour stimuler la fortification des racines. Un arrosage une à deux fois par semaine, mais de manière intense et abondante est l’idéal à effectuer.

Les erreurs à éviter lors de l'arrosage d'un gazon nouvellement semé

Ne pas abuser de l’eau pour l’arrosage d’un gazon nouvellement semé

Si une quantité d’eau insuffisante est problématique pour une pelouse nouvellement semée, il en est de même pour une grande quantité d’eau. Contrairement à ce que vous pouvez penser, l’excès d’eau n’est pas bénéfique pour un gazon.

Un arrosage excessif est reconnu par des flaques d’eau et de l’eau accumulée sur le gazon. Cela peut entraîner une anoxie du sol, un pourrissement des racines, et à long terme, un dépérissement de la pelouse.

En cas d’arrosage excessif de votre gazon nouvellement semé, vous pouvez y remédier avec une aération de gazon, un épandage de sable sur la pelouse, etc. Il faut aussi tenir compte des précipitations futures pour planifier votre arrosage. Après une pluie intense, il est inutile d’effectuer un arrosage.

Ne pas arroser le gazon nouvellement semé au bon moment de la journée

Toutes les heures de la journée ne sont pas propices à l’arrosage d’un gazon nouvellement semé. Il est donc incorrect de penser que vous pouvez appliquer les modes d’arrosage susmentionnés, à toutes les heures de la journée.

Le moment idéal pour arroser un jeune gazon est le matin, aux premières heures de la journée, entre six et dix heures. La température du sol étant au plus bas à ce moment de la journée, il y a peu de risque que l’eau s’évapore.

Un arrosage en soirée, surtout durant l’été, n’est pas toujours recommandé. La terre étant encore chaude à ce moment, une grande partie de l’eau s’évapore et n’atteint pas les racines. Par ailleurs, un arrosage en soirée favorise la prolifération des agents pathogènes hydrophiles. Toutefois, vous pouvez arroser votre gazon durant le créneau de 16h30 et 19h30 en été.

Partager :