Quand arroser le Monstera ?

151
Partager :
Monstera

Avez-vous planté un Monstera ? Vous venez de poser un bon geste. En effet, cette action vous permettra d’avoir une plante qui embellira l’intérieur de votre appartement. Cependant, avant de profiter des atouts inouïs de votre compagnon végétal, vous devez bien l’entretenir. Dans le cas contraire, vous risquez de le perdre. Voici quelques éléments de réponses qui apportent des précisions sur ce qu’est le Monstera et sur quand vous devez l’arroser.

Période idéale pour arroser le Monstera

L’arrosage de votre Monstera doit se faire de façon modérée. Alors, retenez qu’il faut apporter de l’eau à cette plante une seule fois par semaine en période estivale et printanière. Si vous êtes en hiver, sachez que l’arrosage doit se raréfier. Après chaque apport d’eau, il faut que la terre soit séchée avant un autre. Sur ce, palpez-la un peu et après apportez de l’eau nécessaire pour votre Monstera.

A lire également : Comment pouvez-vous cultiver des pommes de terre biologiques ?

Au cas où elle serait toujours humide, n’arrosez pas du tout. Veuillez attendre pendant quelques jours pour qu’elle s’assèche. Vous avez la possibilité de faire la brumisation des racines de votre plante quand vous constatez que l’air ambiant est vraiment sec. Cette opération est également adéquate pour les feuilles de ce végétal.

Elle se fait avec l’aide d’un vaporisateur d’eau ne contenant pas de calcaire. À titre informatif, le Monstera provient des forêts tropicales empreintes d’humidité. C’est pourquoi il a besoin d’un environnement identique pour afficher ses richesses.

A lire également : Quel genre de bois utiliser pour une serre ?

Comment entretenir le Monstera ?

L’entretien du Monstera obéit à certaines règles strictes. D’abord, vous ne devez en aucun cas arracher à cette plante ses racines aériennes. Non ! Taillez plutôt ses tiges. Pour le faire, veuillez pincer ces dernières au niveau de leur bout afin d’empêcher la plante de croître et d’être rafraîchie depuis l’intérieur.

Lorsque vous serez en été ou en saison printanière, veuillez bien faire une fois par mois l’ajout d’engrais sous forme de liquide à la plante. Quand vous constatez que les racines de votre Monstera sont à l’étroit dans le récipient dans lequel il se trouvait, procédez au rempotage.

Notez que les petits plants de cette espèce végétale qui sont empotés doivent subir le rempotage au printemps. Pour y arriver, faites un surfaçage afin de remplacer la terre qui se trouve en surface par un terreau neuf. C’est possible si votre Monstera présente déjà un caractère volumineux. Le Monstera est souvent agressé par la cochenille et l’araignée rouge.

Qu’arrive-t-il à la plante après un mauvais entretien ?

Un mauvais entretien de votre plante engendrerait de lourdes conséquences sur la vie de cette dernière. Ne pensez pas que ce danger guette uniquement une variété donnée. Retenez que toutes les espèces sont prises en compte. S’il s’agit des variétés telles que Monstera Xanadu, Deliciosa ainsi que Variegata, c’est le même résultat qui s’observera.

Dans ces conditions d’entretien défaillant, vous pouvez constater le brunissement des feuilles de votre plante. Celles-ci peuvent être séchées ou se laisser dévorer par les agents parasitaires. Il faut savoir que les jeunes Monsteras ne contiennent pas de trous. Vous remarquerez ces derniers au cours de leur croissance.

Dans le cas contraire, gardez à l’esprit que vos plantes sont privées de lumière ou de substance minérale. C’est pourquoi il faut nécessairement respecter les règles en la matière pour profiter d’une plante qui accroît dans des conditions optimales. À vrai dire, l’entretien du Monstera n’est pas du tout compliqué.

Où mettre le Monstera ?

Monstera

Le Monstera est une plante destinée à la décoration intérieure de votre maison. Il est tant prisé en raison de son caractère baladeur. En effet, ce végétal décoratif fait partie des plantes grimpantes. Ce qui fait que, facilement, votre Monstera peut s’accrocher à tout ce qui se trouverait dans son périmètre.

Il est alors important de le mettre dans la salle de séjour ou sur la terrasse. Dans votre appartement, cette plante apporte une touche spéciale à la splendeur que revêt votre lieu de résidence. Elle l’optimise grâce à son aspect exotique. Vous pouvez poser votre Monstera sur un tabouret afin qu’il y ait une harmonisation entre lui et la décoration minimaliste de votre espace.

N’oubliez jamais que cette plante est majestueuse et tant prisée. Elle est hautement indiquée pour l’embellissement interne. Dès l’apparition des taches jaunes, sachez que le soleil dérange trop votre plante. Changez de place au pot contenant votre Monstera.

Comment planter le Monstera ?

Le Monstera ne se plante pas comme un Agapanthus. Ici, le pot qui doit contenir le jeune plant doit être bien perforé au fond. En effet, les racines de cette plante n’aiment pas rester dans un bain d’eau. En perçant le récipient, l’eau pourra s’échapper à chaque arrosage. Vous êtes libre de faire l’ajout de petites boules d’argiles afin de booster le drainage.

Avez-vous besoin d’un zoom sur l’origine du Monstera ? Retenez que cette plante est sud-mexicaine et panamienne. Elle est un élément des Aracées et des lianes. Elle est capable de faire une grimpée d’environ 20 mètres. La plante n’aime pas rester sous l’empire des rayons solaires. Cependant, elle adore la lumière.

C’est pourquoi il est capital de faire son installation auprès des fenêtres qui ne sont pas directement exposées au soleil. Assurez-vous que la température de l’espace où cette plante restera soit égale à 20 °C. Vous pouvez rempoter votre Monstera toutes les deux années.

Partager :