Comment savoir si nous avons un sol acide ?

13
Partager :

L’ état du sol dans le jardin joue un rôle très important dans la croissance des plantes. Mais comment déterminez-vous le sol du jardin ?

A lire aussi : Comment préparer son terrain avec une motobineuse ?

Différentes plantes ont des exigences différentes pour le sol du jardin — © photographee.eu/stock.adobe.com La plupart des plantes ont une certaine exigence pour les conditions du sol. Donc, ils ne prospéreront abondamment que si vous les plantez dans le bon sol. De nombreuses plantes s’adaptent également aux conditions du sol, c’est pourquoi, malheureusement, elles entrent souvent dans. C’est pourquoi il est si important que vous faites le bon choix de plantes pour chaque type de sol. Cependant, le problème est souvent que les jardiniers amateurs en particulier ne savent même pas quel type de sol ils ont dans le jardin. En conséquence, ils sont alors également surpris si de nombreuses plantes ne veulent pas prospérer correctement ou même entrer. Nous vous expliquerons donc ici comment déterminer les conditions du sol dans votre jardin. Avec cette connaissance, vous n’utiliserez plus les mauvaises plantes dans le jardin.

Déterminer le sol du jardin — expliqué étape par étape

 » Étape 1 — Déterminer le type de sol :

Il existe de nombreux types de sol différents, qui ont tous des caractéristiques très spécifiques. Avec cela, vous pouvez facilement déterminer le type de sol dans votre jardin. Il suffit de prendre un échantillon de sol et de le regarder de plus près. Dans cette vue d’ensemble, vous trouverez les caractéristiques individuelles des types de sol :

A lire également : Quels accessoires pour un jardin de rêve ?

  • sols sableux — très légers, mais souvent faibles en nutriments
  • Moor Floors – Sol noir très humide
  • les sols lourds — souvent limoneux, très fertiles, avec engorgement, deviennent extrêmement durs en été
  • sols calcaires (aussi appelés sols alcalins) — sols légers, pierreux, perméables et fertiles
  • sols sans chaux (aussi appelés sols acides) — retiennent bien l’humidité, peuvent être combinés avec de la chaux être neutralisés

Alors , avez-vous pu analyser quel sol vous avez dans le jardin ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez passer à l’étape 2. Si vous le faites, passez à l’étape 3.

 » Étape 2 — Effectuer une analyse de sol experte :

A analyse du sol fournit des informations sur la composition — © New Africa/Stock.adobe.com Une analyse des sols experte vous fournira des informations détaillées sur le sol trouvé dans votre jardin. Une analyse des éléments nutritifs est également effectuée de la même manière et les valeurs d’azote, de phosphore, de potassium, de magnésium, de calcium, de soufre et d’autres oligo-éléments (tels que le fer, le cuivre, le zinc, etc.) sont déterminées. Et voici comment il est effectué : Surtout l’hiver est idéal pour un soi-disant échantillon de sol. Pour ce faire, vous devez prendre un peu de sol des lits individuels de jardin à différents endroits. C’est idéal si vous devez même creuser différentes profondeurs de sol et les mélanger ensemble. Les échantillons de sol peuvent ensuite être soumis et analysés au bureau agricole compétent. À l’avance, cependant, vous devriez vous informer attentivement sur les coûts et être préférable de l’avoir expliqué une fois de plus exactement où vous devez sortir et livrer combien de sol.

 » Étape 3 — Déterminer le pH :

Le pH indique si le sol est acide ou calcaire – © Shawn Hempel/Stock.adobe.com Si vous avez effectué une analyse professionnelle du sol, le pH de votre sol de jardin vous sera automatiquement indiqué. Si vous avez déterminé vous-même le type de sol, alors vous devez maintenant déterminer le pH vous-même. Ceci est important, car toutes les plantes ne prospèrent pas sur tous les sols. L’un a besoin d’un sol acide pour une bonne prospérité, et l’autre ne le fait pas. La règle est que la plupart des plantes dont l’acidité (pH) est de 5,5 à 7.0 s’entendent assez bien. Cependant, il y a des exceptions, vous devez donc déterminer la valeur du pH. En règle générale, les sols de jardin sont classés en fonction du pH comme suit :

  • pH inférieur à 4,5 = sol acide
  • pH 5,5 = sol sablonneux
  • Valeur de pH entre 6,5 et 7 = sol normal
  • pH supérieur à 7,2 = sol alcalin

Pour déterminer cette valeur maintenant, il est préférable d’acheter un ensemble de test de pH au sol. Par exemple, nous recommandons le Neudorff PH Floor Test Set :

# Aperçu produit Évaluation Prix
1

Neudorff PH-Bodentest 1 Set, Volldünger,… 20 Commentaires €11,99 8,99€ À la boutique

C’ est très facile à utiliser. Vous pouvez l’utiliser pour déterminer le pH de votre sol de jardin en seulement quatre étapes :

  1. mettre de la terre dans les tubes fournis
  2. Remplissez les tubes d’eau
  3. ajouter une tablette
  4. comparer la couleur avec les informations sur l’ensemble et déterminer la valeur de pH

En cas de problèmes de santé, Les compteurs Geiger sont vérifiés s’il y a un rayonnement radioactif dans le sol. C’est rarement le cas et est principalement pratiqué par les propriétaires de jardins vivant à proximité d’une centrale nucléaire.

Partager :