Comment déménager des plantes ?

Lors d’un déménagement, on pense le plus souvent à un home cinéma, aux meubles ou encore à son babyfoot que l’on adore utiliser durant la période d’été. Cependant, il est bien possible d’inclure vos plantes et fleurs dans votre projet de déménagement sur La Ciotat. Cela va vous éviter de devoir acheter de nouvelles plantes et surtout passer un temps fou à les entretenir. Voici comment déménager des plantes.

Déménager des plantes : c’est d’abord anticiper

Tout d’abord, il faut savoir que le déménagement des plantes n’est pas du tout couvert par les assureurs. D’ailleurs, certaines entreprises de déménagement n’acceptent pas la présence de plantes dans leurs camions. Dès lors, la meilleure solution reste de les préparer à l’avance afin de les transporter dans les meilleures conditions. Pour cela, vous allez avoir besoin de quelque chose pour les protéger : des caisses en plastique, de vieilles valises, les boites servant à ranger les archives, etc. Vous pouvez aussi utiliser les boites d’œuf calées aux quatre côtés d’un carton quelconque. Rendez-vous au supermarché du coin et demandez-leur de vous fournir quelques cagettes. Le plus souvent, ils pourront vous en donner quelques-uns. Utilisez, par ailleurs, des sacs à gravats et des sacs-poubelle afin de permettre de déplacement de vos plantes.

Le jour du déménagement

Le jour du déménagement, il faudra penser à vous assurer qu’aucune plante ne soit gorgée d’eau. En effet, cela nuit à la rigidité de vos cartons et nuire au déménagement sur la Ciotat. N’hésitez pas alors à arroser vos plantes avec parcimonie en veillant simplement à ce qu’elles soient hydratées. Mettez-les ensuite dans les boites que vous aurez collectionnées avant de les caler avec un peu de papier à bulles. En ce qui concerne les grandes plantes d’intérieurs en pot, il faudra vider l’eau des réserves éventuelles puis placer la plante dans un sac en plastique attaché autour des tiges.

Quelques conseils pour réussir le déménagement de vos plantes

Selon la saison, le plus souvent entre septembre et mars, il est nécessaire de tailler vos plantes. Cela vous évitera de casser les tiges lors du déménagement. N’oubliez pas de les étiqueter « fragile » afin que le personnel déménageur y fasse plus attention. Dès votre arrivée, il faut ouvrir les cartons afin qu’elles reçoivent la lumière le plus vite possible.
Si vous n’envisagez pas de laisser votre ancien jardin dans un piteux état, vous pouvez quand même opter pour les boutures de plantes. Cela va constituer une seconde naissance.